Facebook 1Twitter 1Google 1LinkedinPinterest badge red 1Icone instagramIcone youtubeWordpress carreBlogger carreTumblr logo blue 128Flus rss

 

Appel à textes Sampoésie du 11.11.2017 : à vos plumes !


 

 

 

Que vous inspire cette photo ? A vos poèmes #Sampoésie. #inspiration #novembre #armistice #coquelicot #paix #guerre #écrire #poésie.

Crédit photo : Pixabay

 

Le défi de la semaine est publié. La première guerre mondiale a vu l’emblème du coquelicot comme symbole. J’ai choisi pour ce 11 novembre une image forte : il émane de ce macro floral une grande intensité dramatique.  Alors, que vous inspire cette photo ? Vos textes sont attendus jusqu’au vendredi 17.11.2017 à minuit. Belle inspiration à tous !

 

Le défi d’écriture #Sampoésie, c’est aussi le tableau Pinterest : chaque semaine, le défi en épingle et toutes les archives des photos utilisées comme inspiration. Piochez vos inspirations dans plus de 50 visuels aux nombreux thèmes pour toutes les saisons... À vos plumes.  

 

Besoin d’infos supplémentaires ?

  • Le tag Sampoésie sur ce blog vous explique l’ensemble du projet.

 

 


 

 

 


 

 

✑ Poésie ✑ Atelier d'écriture ✑ Sampoésie

Commentaires (2)

1. Michel vieulle 11/11/2017

Le rêve est si beau.
Une étoile de rosée.
Oui c'est celà.
J'ai embrassé une étoile de rosée.

A l'aube mure je marchais dans les prés, je me délectais des instances de la nature.
Oui à cette heure là sa majesté ne porte pas de voile et même la lumière semble vouloir la cueillir.

Je vis alors, même pas cachée, près d'un olivier, coiffée d'une astrée lumineuse et drapée d'une voilure nébuleuse, une étoile de rosée.
Elle s'abreuvait de gouttes de lait que les feuilles échappent au petit matin.

J'étais stupéfait tant cette étoile de rosée était de toutes les merveilles du monde sans égale.

Je marchais vers elle a travers les nuées de lumière et le bourdonnement du vent. Toutes ces exaltations provenaient de son endroit.

J'étais sûr de rencontrer la magie et la grâce de l'inconnu, j'étais sûr de rentrer dans une autre dimension où tout est beau, où tout est parfait.

C'est dans ce tourbillon qu'elle me regarda. J'étais hypnotisé et transporté, oui je ne marchais plus, j'avançais vers elle simplement sans que cela ne me coûta le moindre effort.
Elle s'avançait vers moi.
Dans son sillage une trainée de mystères et de magnificences s'organisaient en un vaste arc-en-ciel brûlant et chatoyant.

Nous nous touchâmes pendant de longues minutes en nous regardant.
Puis normalement et simplement dans la sensualité la plus pure, nous nous embrassâmes.

Ce fût la plus belle et la plus puissante des expériences que j'ai vécu.

Au plus intense de notre baiser fougueux et passionné j'ai pu entendre son sexe déglutir et s'ouvrir comme une rose laissant s'échapper de délicieuses effluves de cyprine.

J'avais en tête et dans tous mes sens la vision d'une fleur de chair rouge et charnue recouverte de plusieurs couches de tissu.
Le tout formait un ensemble d'une beauté sans pareille. Un savant mélange croisant les ailes d'un papillon et la rose dans sa lente et magnifique éclosion.

Moi j'étais cet oiseau au long bec télescopique qui goûte le sucre et les pollens, qui s'abreuve du nectar le plus fin. Un oiseau fou qui boit la lumière d'une galaxie en spirale tourbillonnante.

Revenant à moi et ouvrant les yeux tout avait disparu. Plus rien ne paraissait. Je faisais le tour sur moi-même scrutant alentours mais mon étoile s'était envolée. Seules demeuraient la lumière et la nature.
Et l'absence.

Alors je sentis dans ma main quelque chose.
Je tenais une chose que je regardais sans plus attendre.
Oui, dans ma main je tenais une chose organique.
Une fleur peut-être je ne sais pas.

Rouge, charnue avec plusieurs voiles doux et fins la recouvrant.
D'une fragrance suave et particulière, envoûtante et belle.

Je tenais dans ma main le rêve d'un matin. Le poème d'une étoile fractale.

Une étoile de rosée.

2. sandradulier (site web) 12/11/2017

Très beau texte Michel. Une belle semaine à vous.

Ajouter un commentaire