Facebook 1Twitter 1Google 1LinkedinPinterest badge red 1Icone instagramIcone youtubeWordpress carreBlogger carreTumblr logo blue 128Flus rss

 

Une vidéo et vos avis pour un futur projet médias


 

Sandra dulier 2016

Mon portrait par Dominique Prime au 5e Salon du Livre de Charleroi en novembre 2016

 

Dans les archives du Web, je retrouve cette vidéo, filmée en 2014 au 2e Salon du Livre de Charleroi à la bibliothèque Marguerite Yourcenar de Marchienne-au-Pont (Espace Le Bourgeon, Hainaut, Belgique) et publiée sur Dailymotion en novembre 2016... Il s’agissait de ma deuxième interview filmée. À la fin du billet, je vous invite à me déposer vos avis pour un projet médias qui me tient à cœur. Bonne découverte et dans l’attente de vous lire.

 


Sandra Dulier par bibliothequeyourcenar

 

Note importante : Pour la transcription, les [crochets] indiquent un supplément d’informations par rapport à la vidéo initiale. J’ai également inclus quelques liens pour éclairer mes propos. En fin de billet, commentez et donnez-moi vos avis pour la suite. Merci.  

1. SUR LE FIL
 

Poète, je me surnomme « Plume Funambule », c’est-à-dire que je funambule sur le fil des émotions. J’ai une écriture très libre : j’aime jouer avec les verbes et les transformer en noms, par exemple. Je me donne une très grande liberté dans ma création. C’est une poésie moderne, désenclavée des rythmes [vers libres], onirique, ancrée dans les émotions et le sensoriel.
 

2. MA DÉMARCHE COMMUNAUTAIRE
 

Aujourd’hui, Internet nous offre beaucoup d’outils de création. J’ai notamment initié sur Twitter une dynamique qui s’appelle «  Tous poètes » [#TsPoètes 1] où j’invite d’autres twitteurs à prolonger un flux poétique à partir d’une strophe de quatre vers [libres]. Ce défi a donné lieu à un très beau poème sur l’automne qui a rassemblé 18 twitteurs et qui fut relayé par @VendrediLecture, un influenceur très suivi sur Twitter. Mon objectif est de décloisonner le numérique pour l’ouvrir à la création en utilisant les réseaux sociaux.
 

[#TsPoètes 1, #TsPoètes2, #Tspoètes3 sont à l’origine de #Sampoésie, communauté rassemblant actuellement 63 poètes de toute la Francophonie, défi d’écriture hebdomadaire.]

 

3. POURQUOI LA POÉSIE ?


La poésie me permet cette liberté de lâcher la plume, dans une musicalité particulière. La poésie est sons, sensoriel des mots… Je pense que j’ai choisi la poésie dans ce but… Non, ce n’est pas un but en soi, mais vraiment un besoin… On n’est pas dans le but mais bien dans le besoin ! J’ai besoin de m’exprimer en toute liberté. Je considère la poésie comme une sorte de mélopée : chant dans les mots, par les mots. Si je prends la plume, j’écrirai de la poésie même si j’ai déjà écrit des nouvelles et d’autres styles [contes].

 

4. LES VISUELS DE LA VIDÉO

 

  • La couverture de Fleur de poésie source de vie, édité en 2012, premier recueil de ma plume, choisi pour représenter TheBookEdition à la Foire du Livre de Bruxelles en 2013.

 

Couverture Fleur de Poésie Source de Vie de Sandra Dulier TheBookEdition

 

 

Livret expo arbre de vie liliane magotte

 

  • Le poème Couleurs pour Liliane Magotte et l’extrait : « Je sème le violet, l’orange et le rose / sous ces tonnelles où posent / les arbres enfleuris / de leurs poésies. »

 

Poème Couleurs sur Germinal de Liliane Magotte

 

 

5. À VOS AVIS 

  • Souhaitez-vous la transcription de mes autres interviews filmées ? Il n’est pas toujours évident de les diffuser pour moi, car j’ai un regard extrêmement critique sur mes interventions télévisuelles. Je connais mon point faible… un important trac, rendant au tout une impression de maladresse. Néanmoins, je pense que ces entretiens reflètent une profonde authenticité. Ils font partie de mon parcours et peuvent éclairer différemment mon univers d’auteur. Je m’en remets donc à vous. :-)
     
  • Je suis parfois frustrée aussi de ne pouvoir communiquer en live avec vous... On parle beaucoup des vidéos directes sur Facebook ou YouTube. Je m’intéresse beaucoup au sujet. Cependant je dois m’instruire concernant la technique pour vous offrir un moment le plus convivial possible. Qu’en pensez-vous ?
     
  • J’envisage de nouvelles vidéos, cette fois réalisées par mes soins : lectures, présentation de mes ouvrages,  réponse à vos questions. Quelles questions aimeriez-vous me poser ? Quels sujets souhaitez-vous que j’aborde ?

Je veux vraiment construire ce projet médias avec vous. Beaucoup d’entre vous sont de fidèles lecteurs, des regards quotidiens, d’autres ont une approche récente à mes textes. Je pense sincèrement que vos avis sont essentiels pour la suite de l’aventure.

Merci pour votre collaboration. À vos commentaires.

 

Sandra Dulier, le 11 février 2017 


 

 

 


✑ De vous à moi ✑ Expositions ✑ Edition ✑ TheBookEdition ✑ Actualités ✑ Poésie

Commentaires (8)

1. sandradulier (site web) 06/04/2017

Merci Corinne pour ton retour sur cette vidéo.

2. Corinne Thomas (site web) 03/04/2017

Bonsoir Sandra

J'ai eu le bonheur de te rencontrer et j'ai apprécié ce moment partagé. Je sais, je passe tardivement dessus mais j'ai pris mon temps. La preuve est ma présence à cet instant.
Tout comme les autres continue dans ce que tu fais car c'est magnifique. Tu passes bien sur la vidéo, et la photo est de toute beauté.

Bisous à toute ta petite famille.

Grosse bises.

Corinne

3. sandradulier (site web) 12/02/2017

Merci José pour vos conseils de choriste. J'écris très souvent à haute voix. Avant la publication de tout poème, il est toujours oralisé. J'écris aussi en flux : la musique est intérieure. Nous pourrions ajouter... respiration. :-)

4. José Vitart 12/02/2017

Bonjour Sandra,
Malgré mes 64 années de vie bien pleines d'émotions (et le conseil de - presque - tous mes professeurs de français et de littérature d'embrasser l'écriture) je n'ai que très peu écrit (poésie ou prose). Mais j'ai été choriste et vous rejoins dans votre analyse : la langue est "son", la parole est chant. Et puisque vous sollicitez un conseil, osez vous débarrasser, pour le moment, du carcan de l'image que vous donnez, et contentez-vous de travailler votre seule voix en disant vos textes, à l'ancienne, avec une diction nette et sans bruit de fonds, avec toute la palette des émotions que la voix sait si bien traduire. Le travail "audio-visuel" commence par "audio". Vous découvrirez que votre voix est extraordinairement riche et puissante si votre volonté la soutient... Voilà mon seul conseil, et continuez d'écrire en disant les mots que vous écrirez... Leur musique vous y aidera !
Bien sincèrement,
José.

5. sandradulier (site web) 12/02/2017

Bonjour Laurence, Merci pour votre visite. Heureuse que cet entretien vidéo vous ait plu. Belle inspiration dans vos écrits. :-)

6. sandradulier (site web) 12/02/2017

Bonjour Marie-Line, je souris... Ce que j'appelais pudiquement mes "maladresses"... Oui, il y avait beaucoup de bruits, preuve du succès. Depuis les interviews se déroulent dans une pièce à part du Salon, au calme. Là, c'était le début des défis littéraires, les premiers ! Une pierre blanche, un enthousiasme des auteurs et une communauté aujourd'hui bien étendue. Pour l'anecdote, les pionniers sont toujours là, partagent les défis et continuent d'offrir leurs mots. Une constance rare et belle vu l'éphémère d'un interface tel que Twitter. Merci pour votre regard. Mes amitiés.

7. Delattre Laurence (site web) 12/02/2017

Bonjour, ravie de vous découvrir et de vous entendre, j'apprécie tellement tout ce que vous faites !
Bonne continuation et bravo !
Laurence (Shéraz Angel)

8. Marie-Line DELAY (site web) 12/02/2017

Bravo, Sandra !!

Réaliser une interview avec autant de bruit et de passage autour de vous est vraiment difficile. En peu de temps vous amenez beaucoup d'éléments. Votre présentation de l'utilisation des réseaux sociaux donne envie d'y participer.

Je dirais, si je peux me le permettre, peut-être réduire l'utilisation du mot "très".

Vos premières vidéos ont été un plaisir nous en espérons donc d'autres à venir.

Avec toute mon Amitié.
Marie-Line

Ajouter un commentaire