10 citations d’amour de la littérature française

  

Mots d amour citation saint valentin

 

 

Nous avons tous, à un moment ou l’autre de notre vie, vibré aux feuillets de ces lignes amoureuses piochées dans quelques livres d’une sombre bibliothèque ou d’une claire librairie, laissant s’envoler notre imaginaire aux portes du tendre. Les mots ont parfois ce pouvoir de sublimer nos coeurs dans la sphère lumineuse de nos incandescences imaginaires ou réelles. Voici ma sélection : 

 

L’amour selon Voltaire

L'amour selon Voltaire - Mots d'amour - Citation - Saint-Valentin

 

L’amour selon Jean Cocteau

Le verbe aimer jean cocteau

 

L’amour selon Honoré de Balzac

L amour honore de balzac

 

L’amour selon Marcel Proust

L amour marcel proust

 

L’amour selon Victor Hugo

L amour victor hugo

 

L’amour selon Edmond Rostand

Un baiser edmond rostand

 

L’amour selon Christian Bobin

L amour christian bobin

 

L’amour selon Augusta Amiel-Lapeyre

L amour augusta amiel lapeyre

 

L’amour selon Jacques Prévert

L amour jacques prevert

 

Ce que m’inspire le mot AMOUR

Les mots d amour sandra dulier

 

D’autres liens à découvrir :

 

Et vous ? Quels sont les mots de la langue française qui évoquent le mieux le sentiment d’aimer ? Partagez vos citations en commentaires et découvrez les choix des lecteurs du blog. Au plaisir de vous lire.


✑ Francophonie ✑ De vous à moi ✑ Amour ✑ Saint-Valentin

Commentaires

  • Pascal COGET
    "Je l'aime tellement qu'elle est devenue mon autre, mon âme soeur"
    Je ne trouve aucuns mots dans la langue de Molière pour décrire l'intensité, la force, l'amour que je ressens pour elle, telle une vague scélérate ce sentiment m'a submergé, et depuis je n'ai de cesse que de trouver ce mot inconnu qui lui conviendra..........qui lui correspondra........donc "elle est mon autre" car elle est mon sang, mon coeur, mon âme, ........!!!
  • Edmée De Xhavée
    " C'est comme si elle me connaissait depuis longtemps, comme si elle savait tout de mon enfance, de mon présent, de mon avenir, comme si elle veillait sur moi; j'ai senti que c'était elle ma femme, Je suis entré dans une maison nouvelle et j'en suis inséparable". Marc Chagall au sujet de sa rencontre avec Bella Rosenfeld, sa femme... :)
  • sandradulier
    Superbe contribution, Pascal. Elle est tout en force et évidence...
  • sandradulier
    Merci, Edmée ! Superbe flamme dans la longévité promise. C'est très beau...
  • Pâques
    Nous n'avions plus besoin de parler, j'écoutais
    Le rêve sillonner votre pensif visage ;
    Vous étiez mon départ, mes haltes, mes voyages
    Et tout ce que l'esprit conçoit quand il se tait

    Anna de Noailles
  • sandradulier
    Merci Marcelle pour ce poème d'Anna de Noailles. J'aime beaucoup cette plume.
  • PIRSCHEL Robert Tadeusz
    • 7. PIRSCHEL Robert Tadeusz Le 16/09/2014
    Le Grand Amour: C'est :
    Le don total de soi à l'autre
    C'est n'être plus qu'un.
    La fusion de deux différences pour devenir semblables, et unique.
    C'est alors avancer dans la vie à la même allure, franchir les saisons en admirant les mêmes images, allez le plus loin possible au delà de nos automnes, puis s'aider à vivre durant l'hiver en se tenant la main, les yeux en lecture sur le livre: "Notre vie, nos souvenirs".
  • Sandra Dulier
    Merci Robert ! C'est très beau.
  • ines audrey ndonko
    • 9. ines audrey ndonko Le 17/09/2014
    la plus belle facon d'aimer pour moi serait de pardonner. je pense que l'amour n'est pas fait que de jolies choses que nos yeux peuvent voir, ou des traits de caracteres ideals. mais ce qui rend l'aventure profonde c'est tous les malgrés, toutes les erreurs et les blessures, c'est pardonner tout ce que notre chair ne veut plus supporter et laisser place a la douceur de l'amour.
  • Jeanne Reinhart
    Je réponds en affichant un poème d'amour en peine que j'ai écrit en 1983

    Plus que de l'amour...

    Rien ne peut être au monde comparable à toi

    Comparable à l’amour que tu fis naître en moi

    Rien ici ne t’atteint dans ta grandeur immense

    Rien ni personne ne peut remplacer ta présence.

    J’ai essayé de t’oublier, de te haïr,

    De détruire à mes yeux ton Toi, de te maudire.

    J’ai cherché des raisons de toujours t’en vouloir…

    Vois, l’amour le plus fort se change en désespoir…

    Je ne peux pas te voir avec indifférence.

    La haine est de l’amour l’horrible conséquence

    Lorsque le désespoir est tout ce qu’il nous reste…

    Je me suis dit qu’il fallait que je te déteste…

    Te détester te prouve encore combien je t’aime.

    Mon cœur bat fort en te voyant, toujours le même,

    Et quand je fais ton numéro de téléphone

    Je tremble encore d’émotion, Dieu me pardonne!

    Je pense à toi toujours et toujours plus je t’aime

    Car plus les choses changent, plus elles sont les mêmes.

    Et ta noble présence demeure en mon cœur

    Où il ne reste plus trace de ma rancœur,

    Et tu sais à quel point ton sourire me désarme...

    Je crois bien que pour toi il existe en mon âme

    Plus que de l’amitié et plus que de l’amour,

    C’est un lien bien plus fort qui durera toujours.

    Jeanne
  • sandradulier
    Merci Ines pour ces mots douceurs.
  • sandradulier
    Merci Jeanne. Au-delà du temps, les mots vibrants dans un poème d'une bien jolie plume...

Ajouter un commentaire