Journal d'un confinement #3 : ma maison

 Temps de lecture : 3 minutes

 

 

Ma maison - Journal d un confinement 3

 

Ma maison est une île plantée au milieu d'un ancien village. Sa rive Est est une rue ; sa rive Sud, un jardin ; sa rive Ouest, un verger ; sa rive Nord, un passage. 

Ma maison est une ancêtre aux poutres volumineuses, charpentée de chêne, solidement enracinée sur sa fondation de calcaire de Sambre, richesse du Hainaut. 

Ma maison est une campagne, entre avril et septembre. Elle prend alors des allures balnéaires, respirant les jours lents à la fraîcheur de son foyer. 

Ma maison est un jardin planté de tous ces arbres qui ont épousé le bonheur de nos vies, les premiers pas du bébé, les siestes longues, dans le bruissement des branches.

Ma maison est une battante quand en hiver elle gronde et grince au moindre coup de vent. Elle devient navire,  voilure et le feu réconfortant du poêle nous rassure. Elle est alors l'héroïne d'affrontements équinoxes.

Ma maison est une brocante, la détentrice d'un trésor aussi disparate qu'incongru. 

Ma maison est une bibliothèque, une pyramide de livres et de revues ; reflet des coups de coeur, projets et folies de sa maîtresse. 

Ma maison est une confidente, une oreille de douceur quand le monde devient flou. Elle connait chaque secret de notre famille, chaque fleur, chaque rire, chaque colère.

Ma maison est une histoire, un patrimoine et un récit.  Elle est ce manuscrit de pierre dont je n'ai pas encore déchiffré tous les mystères.  

Ma maison est - et je l'en remercie - le nid de notre vie. 

 

Sa locataire.

(Depuis mon lieu de confinement, entre aujourd'hui et voyages.)

 

Sandra Dulier, Plume Funambule

MES LIVRES


 

 


✑ Poésie ✑ Le mot du jour ✑ Bullet Journal ✑ Prenez soin de vous

Ajouter un commentaire