La poésie de la semaine : Écorces de vie

 

cerisier japon ciel bleu

 

Les forêts de pins sont chères à mon cœur

 

Lande sablonneuse de mon cœur
Une petite fille en manteau rouge
Ramasse des pommes de pin.

Lande sablonneuse de mon cœur
Du fond de l'enfance douce
Un souvenir se peint.

Lande sablonneuse de mon cœur
Je revois, roses aux joues
La silhouette d'un être éteint.

Lande sablonneuse de mon cœur
Sous tes dunes de velours
Quelques graines germent ce matin.

 

J'ai passé une partie de mon enfance au Sud des Ardennes belges auprès de mes grands-parents, dans la région d'Arlon. Je jouais dans la forêt toute proche. Ce poème est directement inspiré d'une aquarelle d'Adyne Gohy, peintre belge et amie, qui m'avait alors replongée en enfance. Cette partie de texte que j'ai publié ici prend une autre couleur au vu des événements de cet été. En effet, la Gironde et les Landes sont mes lieux priviligiés de promenades estivales depuis plus de vingt ans. L'écrit m'est soudain apparu comme une note d'espoir, un signe de renaissance et de renouveau. Je ne pouvais que le partager aujourd'hui. 

 
 
 
Landes pinterest 1
 
 
Landes pinterest 2
 

Comment les pompiers combattent-ils un feu de forêt ?

 
 
 

Comment la forêt se régénère-t-elle après un incendie ?

 
 
 

Sandra Dulier, Plume Funambule
Mes livres sont disponibles sur TheBookEdition ou avec dédicace en remplissant ce formulaire.


 

✑ Poésie

Ajouter un commentaire