La poésie de la semaine : La poésie dort

 Temps de lecture : 2 minutes.

 

Plume herbe

 


 

 

La poésie dort
de l'autre côté de mes pas,
dans la forêt des voyages
au clair de l'été.

La poésie dort
entre le fil de l'eau,
là où les fées des rivières
murmurent les secrets des galets.

La poésie dort,
elle sieste sous la ramure
des ombrages flous,
quand les paupières se reposent.

La poésie dort,
elle ressource ses lignes
dans le silence calme 
des ondes bénéfiques.

La poésie dort,
elle couve ses feux d'automne ;
ne jamais se fier
aux muses vagabondes.

La poésie dort,
et je laisse mon âme s'imprégner
de la verdure de la vie ;
ermite consentante du ciel.

 

Sandra Dulier, Plume Funambule

MES LIVRES


 

 


✑ Poésie ✑ De vous à moi

Ajouter un commentaire