La ronde des saisons : l’hiver

 Temps de lecture : 4 minutes

 

Inspiration 48
 

 

Pourquoi commencer ma ronde des saisons par l'hiver ? Peut-être parce que là dort la graine, semence du bonheur. Même si cette période de l’année est souvent associée à un univers atone et sans couleurs, elle peut se vivre comme un arc-en-ciel de plaisirs simples et naturels, chaleureux et doux. 
 


Ceux qui ont horreur de sortir des sentiers battus se demandent comment on peut rêver de passer un hiver dans le froid, le vent et l’obscurité. Que peut-on y trouver ? Je n’en sais rien - à moins que ce ne soit : des gens, de la mer, du ciel. 

Björn LARSSON

 

 

L’hiver : chant magique de la nature

« Dans la grâce des flocons danse l'imagination. » : voilà un bel aperçu de la beauté de l’hiver ! Mon jardin, par le miracle d'une neige subite, transforme l’apparente mort en un festival de lumière et d'inspiration. Je cueille alors par la fenêtre une moisson de ciel, immortalisant en une photographie très matinale le don du jour. De mon observatoire, j’observe le rouge-gorge à son rendez-vous dînatoire. Beau et vif, il chasse prestement les mésanges hasardeuses qui osent se poser.  Le ballet des oiseaux autour des mangeoires est une connexion magnétique à la nature et aux saisons. Tant de beautés pour réjouir le coeur et l'âme !

 

 

L’hiver : chocolat chaud et hygge

« Le bonheur est constitué de moments anodins dont on oublie souvent l’importance. » Cette citation, extrait de mon livre Carnets poétiques, vêt chaleureusement l'hiver de sa douceur ouatée. La saison froide est l’occasion idéale pour adopter la philosophie hygge dans sa maison, ses relations, son dressing et son alimentation. Je vous conseille, s’il n'est pas encore lu, le réconfortant ouvrage de Meik WIKING, Le Livre du Hygge : Mieux vivre la méthode danoise, aux éditions First, paru en 2016.

 

Meik wiking le livre du hygge

 


Pourquoi les Danois sont-ils les gens les plus heureux du monde ? Pour Meik Wiking, directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague, la réponse est simple : grâce au hygge. Sans équivalent français, le terme « hygge » (à prononcer « hoo-ga ») évoque les notions de confort, du vivre-ensemble et de bien-être profond. « Le hygge est une ambiance, une véritable atmosphère » explique Meik Wiking. « C'est profiter de ceux que l'on aime en passant du temps auprès d'eux, avec ce sentiment de se sentir chez soi, en sécurité ». Le hygge, c'est ce que vous éprouvez lorsque vous vous prélassez sur votre canapé, des chaussettes douillettes aux pieds, emmitouflé dans une couverture douce tout en observant par la fenêtre les éclairs d'un gros orage. C'est le bonheur que vous ressentez lorsque vous partagez une conversation et un délicieux repas avec vos proches autour d'une table ornée de bougies. C'est la chaleur des premiers rayons de soleil sur votre visage un jour de ciel bleu. Le Livre du Hygge vous invite à découvrir les grands principes de cette philosophie de vie danoise, avec de nombreux conseils et idées pour l'incorporer à votre quotidien : - Se mettre à l'aise et faire un break ; - Profiter de l'instant présent (et couper son téléphone) ; - Éteindre les lumières et profiter de la lueur des bougies ; - Prendre soin de ses relations et passer plus de temps avec ses proches ; - S'autoriser des petits écarts et mettre de côté les principes de bonne santé (les gâteaux font bien partie du hygge !) Vivre chaque jour, et chaque café, comme si c'était le dernier.

Résumé de l’éditeur

 

 

L’hiver : paradis des lecteurs

Les jours plus courts, le temps parfois hostile nous invite à nous installer douillettement au coin du feu, un livre à la main. Mes lectures d’hiver sont différentes de celles d’été. Je parcours ma bibliothèque communale et les librairies,  à la recherche de livres sur le bien-être, la poésie et les contes. Il n’est pas rare que je découvre quelque histoire de Noël au parfum magique et régressif. Beaucoup d’adultes lecteurs aiment secrètement renouer avec l’enfance. Et quand nous sommes parents, l’hiver est un monde merveilleux pour les lectures du soir, au seuil de la nuit, dans cette attente féérique d’un 24 décembre lumineux.

 


Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin, à la table des anges.

Khalil GIBRAN

 

 

L’hiver : danses festives

Noël, Nouvel An, Fête des Rois, Chandeleur, Saint-Valentin, Carnaval jalonnent cette courte période de rituels relationnels si gourmands de vie. Ce trimestre est une fabrique à souvenirs dont j’aime feuilleter les trésors. Chaque date est préparée minutieusement, comme un rendez-vous unique et éternel. Après tout, la Vie est inspiration d’expériences positives.

 


Heureux ceux qui conservent jusqu’à l'hiver quelque cigale dans le coeur et la voix ! 

Anne BARRATIN, Chemin faisant.

 

 

L’hiver : entre latence et métamorphose

Pour chaque projet, j’ai besoin de cette période de latence quand il ne se passe rien de visible mais où une ère riche de possibles se construit, invisiblement. L’hiver est donc une saison très importante durant laquelle j’axe mon énergie sur l’apprentissage et la clarification.
 


L’hiver, cette saison de silence froid, mais aussi d’attente féconde. 

 

Danièle et Stefan SATRENKYI
 

Les journées courtes en luminosité permettent de lire plus, de prendre le temps de formations en ligne, d’accéder à un autre niveau de connaissance. Et même si cette énergie vitale d’évoluer est quotidienne durant toute l’année, le centre de la métamorphose est plus intense en hiver et plus introspectif. Je me nourris de ce retour sur Moi pour enrichir les saisons à venir.

Certains regardent l’hiver comme une fatalité, une sorte d’hibernation physique et cérébrale, quand j’y vois une opportunité de me centrer, de me poser, de me reconnecter pour d’autres jardins fleuris et inattendus au printemps.
 


L’hiver, c’est la saison du recueillement de la terre, son temps de méditation, de préparation.

 

Lionel BOISSEAU

 

En avril, le papillon naîtra : de nouvelles idées et d’autres élans ouvriront leurs ailes. S’écrira alors la suite de cette ronde des saisons.

✑ Hiver ✑ De vous à moi

Ajouter un commentaire