La ronde des saisons : l'hiver

 

Inspiration 48
 

 

Pour chaque projet, j’ai besoin de cette période de latence où il ne se passe rien de visible mais où une ère riche de possibles se construit, invisiblement. L’hiver est donc une saison très importante durant laquelle j’axe mon énergie sur l’apprentissage et la clarification.

L’hiver, cette saison de silence froid, mais aussi d’attente féconde.  (Danièle et Stefan Satrenkyi)

Les journées courtes en luminosité permettent de lire plus, de prendre le temps de formations en ligne, d’accéder à un autre niveau de connaissance. Et même si cette énergie vitale d’évoluer est quotidienne durant toute l’année, le centre de la métamorphose est plus intense en hiver et plus introspectif. Je me nourris de ce retour sur Moi pour enrichir les saisons à venir.

Certains regardent l’hiver comme une fatalité, une sorte d’hibernation physique et cérébrale, quand j’y vois une opportunité de me centrer, de me poser, de me reconnecter pour d’autres jardins fleuris et inattendus au printemps.

L’hiver, c’est la saison du recueillement de la terre, son temps de méditation, de préparation.  (Lionel Boisseau)

En avril, le papillon naîtra : de nouvelles idées et d’autres élans ouvriront leurs ailes. S’écrira alors la suite de cette ronde des saisons.

 

© Sandra Dulier 2017, mentionnée sur les réseaux : Osons… les livres, Babelio, Québec Loisirs, Pinterest France, etc. Mes livres sont disponibles sur TheBookEdition ou avec dédicace en remplissant ce formulaire.


 

 


✑ Hiver ✑ De vous à moi ✑ Medium

Ajouter un commentaire