Facebook 1Twitter 1Google 1LinkedinPinterest badge red 1Icone instagramIcone youtubeWordpress carreBlogger carreTumblr logo blue 128Flus rss

 

Dans la chaleur d'une fin décembre


 

 

Voilà un mois de décembre

 

 


  

  Je regarde le temps comme l'allié de mon chemin

et non comme l'ennemi de mes possibles.

Sandra Dulier  

  

Voilà un mois de décembre qui nous promène en douceur sur le pas des fêtes de fin d'année. Valsent les souhaits, les résolutions et les bons voeux au rythme des cadeaux et autres chocolats. 

 

Voilà un mois de décembre où nous quitte définitivement l'automne pour laisser place à un hiver que nos imaginaires gardent en manteau blanc.

  

Voilà un mois de décembre où se conscientisent un peu plus les mots solidarité, partage, paix et chaleur. 

 

Voilà un mois de décembre où la plupart d'entre nous pourront pauser quelques jours leur travail pendant que d'autres s'activeront doublement pour nous offrir de belles fêtes en famille ou en sortie.

 

Voilà un mois de décembre où les rêves et la nostalgie s'installent, sur ce temps qui passe, inexorablement.

 

Voilà un mois de décembre qui a couru ô combien trop vite pour moi, laissant en chantier bien des projets et des possibles qui seront donc les tremplins d'une nouvelle année... 2015 et ses guirlandes d'espoirs.

 

Voilà un mois de décembre pas encore tout à fait en bout de calendrier, mais les agendas déjà prêts pour la nouvelle année.

 

Voilà un mois de décembre comme une valse lente sur l'automne déchu.

  

Voilà un texte d'adieu à l'automne, écrit spécialement pour l'Atelier Funambule que ce site a initié. De beaux textes ont été partagés, mais restent en exclusivité de lecture aux membres de l'atelier. Trois plumes ont offert leurs mots et leur imaginaire, très beaux ! Il est possible de vous inscrire au prochain atelier jusqu'au 15 janvier 2015 sous ce lien. N'hésitez pas à nous rejoindre ! C'est en ligne, ouvert à toute la Francophonie et complètement gratuit.

      

 


 



Mon chant d'adieu à l'automne finissant...

                

 


 

  

 

À la table du café, elle regarde par la fenêtre les passants déambuler sous une pluie d’automne... Elle est brumeuse comme ce temps, cet instant flou de la saison des effeuillements. Autant elle aime le printemps, autant elle crispe ces jours de pluie. Elle sait ces mélancolies passagères, simples bateaux sur la mer des saisons.

 

      
Hier encore, le soleil chauffait d'écarlate la promenade au parc. Elle était joyeuse, l'écharpe venteuse au nez des oiseaux. Elle sentait la terre, la vie là, chapeautée sous les nervures des arbres. Elle compliquait pas. Elle savait la joie, le bonheur, l'instant. L'automne n'est pas vraiment une fin, mais le marron encoqué, fruit d'une autre chair, d'une douceur plus amère, mais si tendre au palais.

  

 

Après cette parade d'eau et d'humidité, avec ses passants en poissons sans bocal, viendront les fêtes de Noël et d'autres chansons, verdures sapinières dans le houx des neiges.

 

   
À la table du café, elle regarde par la fenêtre les passants déambuler sous une pluie d'automne. Oui, elle crispe les jours de pluie, mais elle aime aussi cette page tournée en bord de thé, ces parfums mélangés, ce cocon au milieu des bruits. Elle voyage, glisse, patine déjà sur les mots, frissonne de plaisir à cette phrase qu'elle lit sur cette banquette de ses habitudes. Là, elle sourit. Oui, elle sait qu'elle est bien, le parapluie goutte à ses pieds, il se réchauffe, se débrume du vent et des passants tristes.

 

  

 

— Garçon, un Earl Grey, s'il vous plaît !

 

   
La liseuse recommande quelques minutes de plaisir. Soudain, sur sa page s'échappe une lumière de ciel. C'est le soleil en clin d'oeil qui s'invite.

   

  

© Sandra Dulier 

Autres textes publiés récemment par l'auteur  : 

"Ne regarde pas mon foulard comme ça" - "Je voudrais t'écrire une histoire" -"Entre ciel et terre" - "Quand je prends la plume, il n'y a plus d'heure ni de jour

 

          


 

 

 

Ne reste plus qu'à vous déposer simplement mes voeux

pour une belle fin de mois de décembre

et une très heureuse année 2015.

  

 


 

 

Voeux

  

  

A très bientôt !

.

.

     Ah oui, j'oubliais

mon coup de coeur musical...

Dominique A.

Éléor

.

.

.

 

     

         


 

 

 

 

✑ Hiver ✑ De vous à moi ✑ Atelier d'écriture

Ajouter un commentaire