Et si un robot écrivait de la poésie ?

 

Et si un robot écrivait de la poésie ? Une réflexion à lire sur http://www.sandradulier.com/blog/apprendre-a-un-robot-a-ecrire-de-la-poesie.html

   

  

Nous connaissons tous ces mots : « Le monde est en évolution constante. » ou encore « Il faut évoluer avec son temps. » Nous sommes bien d'accord : les technologies nous apportent des ressources inestimables. Cependant, à la lecture de cet article " Comment l'écrivain Jorge Luis Borges va permettre d’apprendre la poésie aux robots ",  résumant le projet Poetry4Robots ,  j'ai éprouvé comme un malaise. 

 

Je cite : « En septembre (2015), l’équipe présentera ses résultats et testera dans un deuxième temps la capacité des machines à écrire elles-mêmes leurs propres recueils de poèmes. » Me vient alors – au-delà de l'interrogation quant à l'infini de la création et son immensité abyssale – la réflexion : « Un robot ? Pas de droits d'auteurs. » Et si le leurre était là ? Combien d'entreprises du livres ne se laisseraient pas emporter par le chant des sirènes de l'argent facile, en imaginant également les chercheurs capables d'introduire des algorithmes sur ce qui plairait ou flatterait le lecteur lambda ?

 

4 articles récents pour aller plus loin : 

Je vous laisse débattre sur ce sujet.  Merci pour vos partages d'opinions.


 

 


✑ Poésie ✑ Actualités ✑ De vous à moi

Ajouter un commentaire