Facebook 1Twitter 1Google 1LinkedinPinterest badge red 1Icone instagramIcone youtubeWordpress carreBlogger carreTumblr logo blue 128Flus rss

 

Conte : On l'appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs.


 

 

conte « On l’appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs » - Sandra Dulier - Conte pour enfants et adultes - Lire via http://www.sandradulier.com/blog/pinterest/conte-la-raccomodeuse.html

Crédit photo : Pezibear | Pixabay.com

 

Je réédite ici un conte « On l’appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs », publié en 2014. Je vous dépose en bonus son format épingle pour Pinterest. Ce texte connut un grand succès auprès des lecteurs. Le récit optimiste et doux s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes, comme beaucoup de contes. Belle fin de semaine à tous. 

 

 

Conte - On l'appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs -  Sandra Dulier - poupée de Noël - lutin de Noël - rouge - gris.

 

 

 

On l’appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs.

Elle capte la lumière, la dépose en miroir et laisse le temps relier les vies. Un peu médium, elle rêve sur les chemins de ces infirmes d’ailes qu’elle rencontre souvent. Dans son errance solitaire, elle emporte dans de longues jupes les fils de couleurs pour les bleus arc-en-ciel des vies passagères qu’elle accompagne de son mieux.

Grise de poussières, elle n’est qu’une fée dans un jardin de chardons. Elle les arrache patiemment, déposant de-ci de-là quelques fleurs printanières pour réchauffer le regard des âmes chagrines.

On l’appelle la raccommodeuse, la petit fileuse qui recoud les cœurs.

Elle n’a pas d’autre nom et aucun prénom, mais les habitants du jardin la connaissent et lui sourient, sachant tout le bien qu’elle a brodé autour d’elle.

Un jour, par un ciel d’orage, le jardin tout fleuri, elle s’envola dans les nuages, dans un coin de paradis. Là, plus de chardons ni d’âmes chagrines, seulement le ciel bleu du bonheur qu’elle a transmis.

On l’appelait la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs.

Parfois, sous les gouttes, quand le soleil est de la partie, elle revient en arc demi-lune irisé des soies encore gardées dans ses poches trouées. Elle enchante ainsi les regards des habitants du jardin pour que plus personne ne pleure les jours de pluie.

 

 

 

On l'appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs. Elle capte la lumière, la dépose en miroir et...

Publié par Sandra Dulier Auteur sur mercredi 19 octobre 2016

 

 

© Sandra Dulier

 


 

 

 


✑ Hiver ✑ Printemps ✑ Pinterest ✑ Noël ✑ Facebook ✑ Conte

Ajouter un commentaire