Facebook 1Twitter 1Google 1LinkedinPinterest badge red 1Icone instagramIcone youtubeWordpress carreBlogger carreTumblr logo blue 128Flus rss

 

✑ Printemps

Muguet de premier mai en brin de bonheur


 

 

Fleur de muguet

Crédit photo : Sandra Dulier

Parfum de naissance, j’aime le mois de mai quand le muguet se cueille dans la joie. Que ce billet-bouquet vous offre ses instants de poésie. Doux premier mai à vous !


 

 

Lire la suite

Conte : On l'appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs.


 

 

conte « On l’appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs » - Sandra Dulier - Conte pour enfants et adultes - Lire via http://www.sandradulier.com/blog/pinterest/conte-la-raccomodeuse.html

Crédit photo : Pezibear | Pixabay.com

 

Je réédite ici un conte « On l’appelle la raccommodeuse, la petite fileuse qui recoud les cœurs », publié en 2014. Je vous dépose en bonus son format épingle pour Pinterest. Ce texte connut un grand succès auprès des lecteurs. Le récit optimiste et doux s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes, comme beaucoup de contes. Belle fin de semaine à tous. 

 

Lire la suite

Vidéo : printemps poésie


 

 

Une inspiration printemps - Découvrir la vidéo Floralies printanières et sa descritpition texte sur  http://www.sandradulier.com/blog/les-parfums-de-saison/video-printemps-poesie.html

 

Je vous invite aujourd’hui à découvrir la vidéo Youtube "Floralies printanières", quand les couleurs déclinent leurs renaissances entre Pâques et mai. Amateur de photographie et de poésie, mon jardin est aussi une grande source d’inspiration. Cette belle saison est ma préférée, étant née au printemps. Toutes les photos sont sorties de mes archives personnelles. Je vous souhaite un agréable moment de détente au son des oiseaux.

 

Lire la suite

21 mars : Journée mondiale de la poésie


   

   

Mon humeur est poeme

     

 


 

Comme expression profonde de l’esprit humain, comme art universel, la poésie est un outil de dialogue et de rapprochement. Parce qu’elle donne accès à l’expression authentique d’une langue, la diffusion de la poésie aide le dialogue des cultures et la compréhension mutuelle. Nous le voyons dans la ferveur des peuples à célébrer le patrimoine culturel immatériel, les langues maternelles et la diversité culturelle, où la poésie joue chaque fois un rôle majeur. C’est pourquoi l’UNESCO encourage et appelle à soutenir les auteurs, les traducteurs, les artisans de la poésie et à puiser dans leurs œuvres le goût de la beauté et l’inspiration pour la paix . (2014)

La poésie est aussi ancienne que l’humanité, et tout aussi variée. Elle est enracinée dans des traditions orales et écrites, dont la diversité est à l’image de celle des visages humains, chacun capturant la profondeur des émotions, pensées et aspirations qui animent chaque femme et chaque homme.  (2015)

En rendant hommage à celles et ceux qui n’ont pour instrument que leur parole libre, qui imagine et qui agit, l’UNESCO reconnaît à la poésie sa valeur de symbole de la créativité de l’esprit humain. En donnant forme et mots à ce qui n’en a pas encore – la beauté insondable qui nous entoure, les souffrances immenses et la misère du monde – la poésie contribue à l’élargissement de notre humanité commune, elle aide à la rendre plus forte, plus solidaire et plus consciente d’elle-même. (2016)

 

 

Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO
Site officiel de la Journée Mondiale de la Poésie 


 

    

    

Mon humeur est crayon

  

   


 

   
Le 21 mars a été proclamé Journée mondiale de la poésie par la Conférence générale de l'Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture, lors de sa 30e session, à Paris, en octobre et novembre 1999.

   
L'objectif de cette journée est d'encourager la lecture, la rédaction, la publication et l'enseignement de la poésie dans le monde entier et de "donner une reconnaissance et une impulsion nouvelles aux mouvements poétiques nationaux, régionaux et internationaux". "A l'heure où la poésie est en pleine expansion, cette Journée pourrait servir de cadre aux actions et efforts qui sont réalisés à différents niveaux pour soutenir la poésie, et plus particulièrement à promouvoir :

  
. les efforts des petits éditeurs qui s'attaquent au marché du livre, en publiant de plus en plus de recueils de jeunes poètes.

 

. le retour à l'oralité, ou plutôt au spectacle vivant, car aujourd'hui les récitals de poésie attirent de plus en plus de monde.

 

. le rétablissement du dialogue entre la poésie et les autres arts tels que le théâtre, la danse, la musique, mais aussi la peinture, etc., et avec les thèmes d'actualité comme la culture de la paix, la non-violence, la tolérance, etc.

 

. l'association, à l'occasion de la Journée mondiale de la poésie, de tous les arts ainsi que de la philosophie qui lui est également très proche, afin qu'un sens puisse être redonné au mot de Delacroix qui écrivait dans son Journal "Il n'y a pas d'art sans poésie" l'image de la poésie auprès des médias afin que l'art poétique ne soit plus considéré comme un art tombé en désuétude mais comme un art qui permet la société tout entière de retrouver et d'affirmer son identité.

   

  

Message du directeur général de l'UNESCO 
à l'occasion de la Journée mondiale de la poésie - 21 mars 2003 - Source


 

  

  

Mon humeur est encre

 

 


  

 

On lit ou on écrit de la poésie non pas parce que c'est joli. On lit et on écrit de la poésie parce que l'on fait partie de l'humanité, et que l'humanité est faite de passions. La médecine, le commerce, le droit, l'industrie sont de nobles poursuites, et sont nécessaires pour assurer la vie. Mais la poésie, la beauté, l'amour, l'aventure, c'est en fait pour cela qu'on vit. Pour citer Whitman : « Ô moi ! Ô la vie ! Tant de questions qui m'assaillent sans cesse, ces interminables cortèges d'incroyants, ces cités peuplées de sots. Qu'y a-t-il de bon en cela ? Ô moi ! Ô la vie ! ». Réponse : que tu es ici, que la vie existe, et l'identité. Que le prodigieux spectacle continue et que tu peux y apporter ta rime. Que le prodigieux spectacle continue et que tu peux y apporter ta rime... Quelle sera votre rime ? 

   

Le Cercle des poètes disparus (1989), écrit par Tom Schulman.


 

 

   


 

 

 

La poésie est cet instrument dont joue chaque corde de vie. Elle est ce pouls et cette résurgence de tout ce qui engendre l'infini. Elle est source, arbre et ciel de l'antre des abîmes aux grottes de feu. Elle est une musicienne aussi  bohème qu'un nomade fugueur d'étoiles. Elle est cri, chant, ode, souffle, voix, murmure. Elle est ce bout de terre des mystérieuses muses. La poésie est cette éternité mouvante cueillie chaque aube en bord de page. Les peuples trouvent en sa mélopée force et courage. Que les mots migrent jusqu'aux toits des voyelles. Bonjour Printemps ! Bonjour Poésie !  

 

Sandra Dulier
Printemps des poètes


 

 

  

 


 

J'ai apprécié ce billet et je le partage

 

 


Éclipse


 

 

  

    

É C L I P S E
   

 

 
  
et ton soleil se cache

sous la lune des temps,

emportant l’imaginaire,

rallumant les superstitions,

mélopée d’une nature qui s’éveille

en ce jour de printemps.

L’homme observe incrédule

ce qui boussole la vie…

Fascination.

 

 

 

© Sandra Dulier

20.03.2015

   

Eclipse 2

Vu la météo, j'ai préféré la photo d'une feuille blanche, cliché pris sans flash

à 10h34  lors du recouvrement le plus important de l'éclipse partielle

de ce 20 mars 2015. 

(Belgique)

 


J'ai apprécié ce billet et je le partage


Balade printanière : Le vieil arbre en bord de Sambre


 
 
Gardien immobile des chants de jacinthes boisées,
le vieil arbre infirme conte au promeneur surpris les secrets de sa vallée.
 
 
 

  
     
Souche, Abbaye d'Aulne, Hainaut, Belgique, une balade à découvrir sur www.sandradulier.com
          
Il sommeille en manteau de printemps
et souliers de rivière.
 
     
          
Forêt bleue, Abbaye d'Aulne, Hainaut, Belgique, une balade à découvrir sur www.sandrdulier.com
 
 
Les hérons cendrés picorent sur l’autre bord
où source la lagune paisible.
 
               
     
Sambre, Abbaye d'Aulne, Belgique
  
  
L’ambre ciel est une fleur d’eau
posée à quelques pas de la souche de chêne.
  
 
 
Sambre, Abbaye d'Aulne, Hainaut, Belgique : une balade poétique à découvrir sur www.sandradulier.com
  
    
 
Le soleil taquine l’ombre et cache-cache les rires des enfants
courant sur le chemin de halage… 
 
 
 
Fleur sauvage, Abbaye d'Aulne, Hainaut, Belgique, une balade à découvrir sur www.sandradulier.com
Cardamine des prés
  
  
 
Et voilà sans doute pourquoi les ondes poétiques
affleurent souvent à la plume de mon regard...
 
  
 
 
 Ciel fleuri, Abbaye d'Aulne, Hainaut, Belgique, une balade à découvrir sur www.sandradulier.com
 
 
Chaque saison, d'autres couleurs
et vibrations. 
 
 
 
 arbres en fleurs, abbaye d'Aulne, Hainaut, Belgique, une balade à découvrir sur www.sandradulier.com


        
 
Mon petit coin de paradis est une sinueuse marche en bord de rivière
qui se découvre ainsi au mois d'avril avec ses fleurs en lisière de ciel et d'eau.
           
 
Visitez l'Abbaye d'Aulne, lieu de ressourcement
et site propice à la détente.
 
 
 
Abbaye d'Aulne, Hainaut, Belgique, une balade à découvrir sur www.sandradulier.com
 
 
 
Photos et texte : Sandra Dulier
 
 
 
 
 
 

 

J'ai apprécié ce billet et je le partage