La ronde des saisons : le printemps

 Temps de lecture : 5 minutes

 

Ronde des saisons printemps

 

 

Cet article est le deuxième de la série. Suite de notre voyage autour des saisons : après l’hiver, place au printemps. La nature nous éveille à une renaissance toute symbolique. Les citations et poésies que sèment nos lectures embellissent nos jardins déjà colorés. Voici venue ma saison préférée. Pas vous ?

Le printemps : invitation au jardin

 


Les fleurs de printemps sont les rêv
es de l’hiver racontés le matin, à la table des anges.

Khalil GIBRAN, Le sable et l'écume (1926)

 

Prunus blanc en fleur.

 

Comment ne pas s’inspirer de cette magnifique citation pour ouvrir son cœur et son âme aux joies printanières. Après cette longue attente, le temps fleuri est venu pour embellir de couleurs nos vies : lilas, primevères, forsythias, cerisiers, jacinthes, azalées, jonquilles et autres vibrations végétales…   Après les tempêtes d’équinoxe,  les giboulées,  accueillons cette danse - qu’on espère douce - avant le solstice d’été qui couronnera juin de son insouciance. La chaleur timide mature les semis, les bourgeons éclosent, les bulbes ouvrent leurs corolles et les champs bientôt doreront leur jaune colza. Le printemps est un jardin magique, peuplé de chocolats et de rires d’enfants.

 


Salut ; c’est le printemps ! c’est l’ange de tendresse !
Ne devinez-vous pas pourquoi je bous d’ivresse ?
Ange de ma grand-mère, ange de mon berceau,
Ne devinez-vous pas que je deviens oiseau,
Que ma lyre frisonne et que je bats de l’aile
Comme l’hirondelle.

Arthur RIMBAUD, Un cœur sous une soutane (1870)

 

Le printemps : invitation au renouveau

 


Immobile, assis sans rien faire, le printemps vient, l’herbe pousse.

Sagesse chinoise

 

Bulles sur l'herbe

 

Renaissance, optimisme, montée de sève, fin du spleen pour certains déprimés saisonniers, le printemps chamboule et purifie nos énergies. Le mois de mars, c’est pour moi un second Nouvel an… un nouvel élan. Je suis née au mois de mai : ceci explique sans doute cela ! 

 

 

En cette saison printanière de l’année, quand l’air est doux et plaisant, ce serait une injure à la nature et vraiment dommage de ne pas aller dehors voir sa magnificence et partager sa façon de relier le ciel et la terre.
 

John MILTON

 

Le printemps : invitation au dépassement de soi

 


S’il n’y avait pas d’hiver, le printemps ne serait pas si agréable : si nous ne goûtions pas à l’adversité, la réussite ne serait pas tant appréciée.

Anne BRADSTREET, Meditations Devine and Moral (1672)

 

Baskets blanches

 

Personnellement, le printemps symbolise avant tout la reprise des longues marches dans la campagne, les parcs et en bord de plage. Mon corps bouge plus et mes humeurs s’égalisent. La poésie reprend ses encres fluides. Après le bilan de l’hiver, le printemps est terreau de nouveaux défis. Les limites temporelles du jour s’étirent et les possibles aussi.  Je sors du cocon de l’hiver avec envie et bonheur.

 


Même pour le simple envol d’un papillon tout le ciel est nécessaire.

Paul CLAUDEL

 

Pour conclure ce billet printanier, je vous invite à découvrir ma vidéo sur YouTube, floralies printanières, bouquet de mes poèmes et photographies macros. Un travail long et minutieux, déjà récompensé par plus de 100 vues. Je produis peu de vidéos, car cela demande un temps infini. À la quantité, je préfère la qualité.

 

Et vous que vous évoque le printemps ? Avez-vous d’autres citations à partager ? 

Pour aller plus loin : 

 

Sandra Dulier, Plume Funambule

MES LIVRES


 

 


✑ Printemps ✑ De vous à moi

Ajouter un commentaire