Pourquoi j’aime le mois de mars (et le Japon)

Février… mois de la Saint-Valentin, fleurs et chocolats. Février… quand le Carnaval de Venise pointe le bout de son masque et ses mystères. Février… et déjà la promesse du printemps. Lire la suite sur http://www.sandradulier.com/blog/les-parfums-de-saison/pourquoi-j-aime-fevrier.html

 

 

 UNE PHOTO : Le cerisier du Japon

 


Perce neige Mabel Amber

Crédit photo : Hans Braxmeier | Pixabay

 

 

 UNE CITATION : Le Printemps

 


Les fleurs couvrent le manteau du printemps. Je me promène en déclamant avec émotion... Des centaines de fleurs éclosent et rendent purs ciel et terre. Leur parfum parvient jusqu'à ma couche. Est-ce un rêve éphémère ?

 

 Hisashi Sakaguchi, Ikkyu, tome 1 (manga, éd. Vents d'Ouest, 2003)

 

 UNE MUSIQUE : Sakura

 

La beauté de l'instrument à corde, le koto, appelé aussi « harpe japonaise ». En 2016, Mieko Miyazaki étonna le jury de The Voice, la plus belle voix (TF1 - France) avec Surayama, chant traditionnel japonais. L'artiste s'accompagnait alors de cet instrument si délicat. Ici, je vous propose Sakura ( 桜 -cerisier en japonais), interprété par Kasumi Watanabe. 

 

 

 UN FILM : An - Les délices de Tokyo (2015)
 

Synopsis : « Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ». Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable... »

Dans les bonnes médiathèques

 
 

 

 UN POÈME : 

 


A la tombée du jour, au printemps, les saules pendent au-dessus des ombres, les fleurs des cerisiers flottent, blanches, dans la demi-obscurité, tout le reste est invisible. Progressivement, ça s'obscurcit. Une douce brise se lève, on entend seulement le bruit de l'eau. Assis sur la terrasse, contemplant les montagnes au loin, peu à peu elles disparaissent dans le soir. Dans tout cela réside l'esprit profond du printemps.

 Wingfun Cheng, Ah ! le printemps : Haikus de printemps (éd. Moundarren, 2007)

 

 UN LIVRE : L'Art du Haïku - Pour une philosophie de l'instant (Pascale Senk et Vincent Brochard)

 

Description de l'éditeur  : « Saisir la vérité de l’instant, capter le jaillissement de la vie, faire vibrer le présent : telle est la magie du haïku. Renouer le lien primordial avec la nature, cultiver la modestie et la simplicité, rechercher la spontanéité : L’Art du Haïku nous entraîne sur le chemin de cette sagesse qui nous a laissé les textes les plus étonnants de la littérature japonaise et nous démontre toute la modernité de son enseignement. L’enquête de Pascale Senk nous fait découvrir comment la pratique du haïku inspire aujourd’hui, à des adeptes venus de tous horizons, une nouvelle approche de la vie. En introduction aux haïkus les plus emblématiques, la présentation de Vincent Brochard apporte un éclairage historique et littéraire, et constitue une véritable initiation à la visée spirituelle qui est au coeur de cet usage de l’écriture. À la fois essai, guide pratique et anthologie, L’Art du Haïku montre la voie d’un authentique art de vivre. »

Plus de détails sur Babelio

 
L art du haiku
 

 

 MON INSPIRATION : 

 

Voici trois poèmes-citations japonisants sur le thème du printemps, en éloge de l'instant.

 


Mésanges au jardin
ont fait leur nid
d’un panier de fleurs.

La nature douce
et lumineuse
est un réconfort.

Le ciel chante de bleu
et l’esprit voyage.

Les vallons de pommiers
et les cerisiers délicats
donnent au printemps
ses plus belles robes.

Ange, dis-moi,
quel est ton secret
pour chuchoter ainsi
dans la cime des arbres ?

Sandra Dulier, Quand le printemps fait son nid

 

 

 

Dans le parfum sucré d'un jardin de thé
fleurit la beauté du jour. 

Velours nappé d'un pétale d'aurore,
l'horizon se frise de mille soleils
pour caresser la terre,
vagues vermeilles
d'un incendie de vie.  

Gorgée brûlante,
une rivière ouvre ses infinis...
instant T d'un matin brumeux
accroché à la cime
d'un regard penché vers le ciel.

Le voile se déchire,
pierre diaprée, prisme de cristal,
alchimie magicienne, vertige diurne...

Cuillère posée
sur le bord d'une soucoupe,
l'auréole dessine
au fond de la tassele cercle divin
de ce jour naissant.

Sandra Dulier, Fleur de thé 

 

 

 

Mon humeur est ciel 
~ printemps en voyage.

Sandra Dulier, Mon humeur est ciel
 

 

 ÉCOUTER LE PODCAST (prochainement)

 

Vous désirez entendre ma voix ? En savoir un peu plus sur ma vision poétique ? Connaître mes entrées amoureuses ? Découvrir un poème inédit lu par son auteure ? Bienvenue dans ce nouvel univers acoustique et funambule. Il sera bientôt publié à raison d'une fois par mois. Encore un peu de patience. Attention, cette offre gratuite sera exclusivement réservée aux membres du site. Pour s'inscrire, c'est par ici. 

 

 

 

Sandra Dulier, Plume Funambule
Mes livres sont disponibles sur TheBookEdition ou avec dédicace en remplissant ce formulaire.


 

✑ Poésie ✑ Printemps ✑ Pourquoi j 'aime ✑ Haïku ✑ De vous à moi ✑ Printemps des poètes