12 questions-réponses

 

Mon stylo sur le papier pour répondre à toutes vos questions.

 

 

Je reçois régulièrement par messagerie des questions de lecteurs désireux de mieux me connaître. Voici 12 questions qui m'ont été posées soit par courrier soit sous le #questionfunambule via Twitter. J'ai choisi  une réponse courte, pour plus de spontanéité. Je remercie les lecteurs qui m'ont ainsi invitée à plus de réflexion sur l'acte d'écrire et sur mon parcours. 

 

 

1. Pourquoi avoir choisi Plume Funambule comme second nom d'écriture ?

Mon nom d'auteure est similaire à ma carte d'identité : Sandra Dulier. Je n'ai pas de nom d'emprunt. Plume Funambule est l'image que j'aime lui associer.

 

 

2. Comment faites-vous pour vous exposer autant dans vos écrits ?

Je ne sais pas. Partager me semble d'une évidence naturelle alors que je parle si peu dans le quotidien. Un auteur serait-il schizophrène ?

 

 

3. Pourquoi avoir choisi la poésie libre ?

Que j'écrive en dehors de tout cadre classique est un choix assumé. C'est un feu authentique et intime. J'écris parfois sous forme de haïku, mais plus rarement.

 

 

4. Quels sont vos rituels d'écriture ?

J'écris souvent le soir, entre 20h et 22h30. Je regarde donc peu la télévision. J'écris soit au crayon soit au clavier, selon la rapidité nécessaire. Les écrits manuscrits sont plus lents, plus introspectifs.

 

 

5. Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis l'enfance. Des petits mots pour ma famille, un journal intime, un début de roman et la poésie en fil rouge. De nature contemplative, je capte des détails, invisibles pour d'autres. Entendre les signes du silence.

 

 

6. Écrivez-vous uniquement de la poésie ?

Non. J'écris aussi des nouvelles et des contes pour enfants. Quelques-uns sont lisibles sur mon blog, mais je n'ai pas le désir de publier ce type d'écrits pour l'instant.

 

 

7. Est-ce difficile de s'exposer sur les réseaux sociaux ?

Non, pas vraiment. C'est le premier pas qui coûte. Ensuite, une communauté vous entoure et vous soutient, des lecteurs fidèles se manifestent, des liens plus amicaux se créent.

 

 

8. Préférez-vous poète ou poétesse ?

Difficile à expliquer. Le premier mot qui résonne pour moi, c'est poète. Mais de plus en plus de lecteurs m'appellent poétesse. J'en suis très touchée.

 

 

9. Vous arrive-t-il d’avoir le syndrome de la page blanche?

Non. J'écris lorsque le flux s'invite. Une sorte d'urgence s'installe occultant tout: le temps et l'espace. Il reste le trait promis et les lignes se lisent. Les silences sont toujours suivis d'un feu créateur bienveillant.

 

 

10. Comment vous imaginez-vous dans dix ans ?

Une question difficile. J'écris sans ambition particulière, et j'ai pourtant vécu de multiples expériences auxquelles je ne m'attendais pas du tout comme le Salon de Paris en 2017. J'écrirai encore, simplement.

 

 

11. Comment trouvez-vous l'inspiration ?

Au fond de moi, en regardant une photographie ou une oeuvre d'art, dans la nature, au bord de la mer, en observant les nuages, dans le bruit d'une salle d'attente ou le calme d'un cloître, à l'improviste toujours !

 

 

12. Recevez-vous des courriers de lecteurs ?

Oui, par mail. Des échanges sur l'écriture, des encouragements, des témoignages de vie. Les mots, par livre ou écran interposé, s'invitent dans l'intimité du lecteur. Et les résonances sont multiples.

 

 

Commentez sous ce billet pour me poser d'autres questions. À la dixième, j'écrirai un second questions-réponses sur ce blog. Merci de poursuivre le jeu avec moi. Au plaisir de vous lire.

 

Sandra Dulier, Plume Funambule

Découvrir mes livres


 

 

 


✑ De vous à moi ✑ Question funambule

Commentaires

  • La fée
    • 1. La fée Le Mer 02 jan 2019
    Vos réponses sont convaincantes[ et ont beaucoup de charme
    • sandradulier
      Bonjour La fée, Je reconnais ici une lectrice fidèle. Merci pour vos nombreux suivis sur ce blog et ailleurs. Belle semaine à vous. :-)
  • Asma
    • 2. Asma Le Mer 02 jan 2019
    Bonjour,

    Tout d'abord, je voudrais vous remercier de partager avec vos lecteurs. Votre "plume" est vraiment belle.

    J'aimerais savoir vos conseils, vos astuces, pour débuter dans l'écriture. Comment surmonter la peur de la "mauvaise intrigue" ou le manque d'inspiration ?

    Bien à vous
    • sandradulier
      Bonjour Asma, Merci pour votre retour en tant que lectrice. En ce qui concerne la peur, c'est effectivement souvent le premier barrage pour beaucoup d'auteurs débutants. Je ne peux que vous conseiller d'écrire en premier lieu pour vous, loin de tout regard. La fluidité vient par la pratique. Personnellement, j'écris toujours lorsque je suis dans l'envie d'écrire et ce, quelle que soit mon humeur. Je peux écrire quand je suis gaie et sereine (dans la majorité des cas) ou dans les moments difficles (pour lâcher le trop plein négatif). J'écris pour moi beaucoup plus que je ne publie. L'écriture doit avant tout rester plaisir. Ma newsletter sur l'écriture, initiée en 2018, va s'intensifier en 2019. Je vous conseille donc de vous abonner à [url=https://www.sandradulier.com/pages/bienvenue/newsletter.html]La Lettre funambule[/url], en cochant dans vos choix "Les conseils d'écriture et d'autoédition (le mardi)". Bien entendu, vous pouvez faire plusieurs choix et préférences. Je tiens compte de votre question pour un prochain billet plus complet sur le sujet. Merci pour votre confiance. Dire ses difficultés et ses interrogations, c'est déjà un grand pas ! A très bientôt.

Ajouter un commentaire